27 & 28 août 2021

 

Les soirées de l’Adour


L’ABC * est heureuse de vous inviter sur les bords de l’Adour à Passben et Irasse les 27 au 28 août : exposition, performance, danse.


27  août à Passben

17 h : libre parcours des « nouvelles légendes du jardin Passben », une installation d’Alain Snyers

pause  thé

18h : Ouverture officiel des soirées de l’Adour suivie d’une introduction à la géologie structuraliste de l’Adour de la période glacière à nos jours par le docte Stéphane Raillard (sous réserve).

petite pause vin d’honneur

19h30 : lecture performance d’Alain Snyers   ‘j’ai quelques mots à vous dire’.

20h reprise suivie d’une pause cocktail, suivie d’une collation, juste avant le trou normand de 21h.


Samedi 28 à Irasse

19h30 Sarah Pernon Garcia dans Judith, une chorégraphie de Nathalie Pubellier

20h  Table ronde quel avenir pour les soirées de l’ABC, une performance d’Antoine Poncet -  mais au fait : qu’est-ce que l’ABC* ?



Alain Snyers

J’ai quelques mots à vous dire

Inédits d’Alain Snyers


Lecture joyeuse de différents textes

aussi absurdes qu’approximatifs

par l’auteur lui-même.


En prévision aléatoire :

J’excuse,

la galerie des mensonges,

les phrases XXL,

l’intercité 12003,

Duchamp fait du canoë (extraits),

l’Aboicédaire, …..


Vendredi 27 août à Passben


Samedi 28 août à Irasse


Judith ou l’enivrement musical

Chorégraphie : Nathalie Pubellier

Interprète : Sarah Pernon Garcia


Construit sur le mode d’un déambulatoire chorégraphique, Six est une pièce pour six danseuses qui raconte des histoires de corps tout en chair et en sensualité. Judith est l’un des six personnages.

Le solo traite de la dépendance d’un corps par rapport à une musique donnée, Judith semble possédée par une sorte de transport qui tourne à l’obsession. 

Une danse libératoire et jubilatoire qui intègre des notions de transe, de chute et d’abandon et révèle un corps gourmand chargé de multitudes de saveurs.



Nathalie Pubellier

Nathalie Pubellier, chorégraphe, interprète et pédagogue, transmet à travers des trois axes, les particularités de sa démarche. Elle impose une écriture forte, basée sur la mémoire des sensations et l’empreinte du vécu dans le corps. Les engagements artistiques de sa carrière la mènent de l’interprétation dans de nombreuses compagnies aux concours chorégraphiques dont elle sort auréolée, ce qui conforte l’existence de sa propre compagnie.

Parallèlement investie dans le professorat depuis toujours, elle enseigne notamment au Conservatoire National Supérieur de Paris depuis 2012 et est régulièrement invitée en France et à l’étranger pour des masterclasses, des créations et des transmissions des pièces du répertoire de la compagnie.

En 2017 elle rejoint Clairemarie Osta et Nicolas Le riche au sein de l’équipe pédagogique du LAAC.


Sarah Pernon Garcia

Après une formation musicale en piano et chant, Sarah Pernon-Garcia découvre la danse classique et contemporaine auprès d’Evelyne Dubernard et devient interprète pour Dominique Brun, la Cie Nessuno, et depuis 2021 la Cie Hors Sol de Marie-Elisabeth Wachter.
Son travail parallèle en tant que contrebassiste auprès de Marie-Christine Dacqui et en tant que chanteuse auprès de Lehna Sam la pousse inéluctablement vers une interprétation à la fois de danseuse et de musicienne.

Diplômée d’État, elle enseigne la danse contemporaine pendant plusieurs années au Conservatoire d’Agen. Elle intervient par ailleurs dans la formation de l’École Supérieure de Théâtre École Aquitaine ainsi qu’au PESMD de Bordeaux.
Sa rencontre avec Nathalie Pubellier, chorégraphe de l’intime, est déterminante dans sa recherche personnelle des sensations corporelles qui résonnent avec les vibrations musicales intérieures ou extérieures.

En 2021, Nathalie Pubellier crée pour elle le solo "Judith".